Gallois - Leçon 1 - Les mutations

 

Autres langues

 

Lettre

Llythyren

Adoucissante

Meddal

Nasale

Trwynol

Spirante

Llaes

P

T

C

B

D

G

MH

NH

NGH

PH

TH

CH

B

D

G

F

DD

-

M

N

NG

LL

M

RH

L

F

R

 

Treiglad meddal. Une mutation par adoucissement se fait:

 

- au début des noms féminins, après y, yr, `r, ou un:

cath / y gath, un gath ; merch / y ferch, un ferch

 

- au début de tous les noms, après dau et dwy

 

- au début des adjectifs suivant un nom féminin singulier:

cath + tew / cath dew

 

- au début des verbes qui débutent une question:

taloch chi / daloch chi ?

 

- au début des verbes (sauf ceux commençant par P, T ou C) qui débutent une phrase à la forme négative:

bwytais i / fwytais i ddim

 

- au début des noms ou des adjectifs après la particule yn:

tew / mae Ffred yn dew

Il n'y a pas de mutations dans les verbes:

mae Ffred yn mynd

 

- après les possessifs dy (ton, ta, tes) et ei (son, sa, ses à lui):

pen / dy ben di ; car / ei gar e

 

- au début des noms qui sont compléments directs du verbe en sa forme courte:

rhaglan / gwelais i raglan

 

- après les prépositions am, ar, at, dan, dros, drwy, heb, hyd, gan, wrth, i, o:

Llanelli / dw i'n dod o Lanelli

 

Treiglad trwynol. Une mutation nasale se fait:

 

- après le possessif fy (mon, ma, mes):

car / fy nghar i

 

- après yn (préposition qui signifie “dans“, “en“):

Caerdydd / yng Nghaerdydd

 

Treiglad llaes. Une mutation spirante se fait:

 

- après a (et):

coffi / te a choffi

 

- après le possessif ei (son, sa, ses à elle):

pen / ei phen hi

 

- au début des verbes commençant par P, T ou C débutant une phrase au négatif:

talu / thalais i ddim

 

- après na (que / pour):

coffi / mae te 'n well na choffi

 

retour